Parure de mariée "Fleur de feuilles"

Mon amie Caroline a ouvert la saison des mariages en ce mois de mai. S’étant blessée suite à une chute, elle a dû changer d’accessoires, passant de chaussures à talon rose bonbon à des ballerines couleur « nude » et un bouquet plus orienté vers du corail. Avec un temps de réaction, les perles du collier se sont donc ajustées aux nouveaux coloris.
Mariée champêtre avec ses œillets d’inde, ses pivoines et ses petites roses dans les cheveux, Caroline a trouvé dans ses bijoux, des feuilles et des dahlias montés sur une chaîne en argent. Le nom « Fleur de feuilles » est lié à la création en collage de la fleur à trois pétales. Pas de strass brillant, elle a opté pour du mat. 
La photo du bas est avant montage.

Le collier de mariée de Julie

Comme c’est déjà le printemps et dans trois mois l’été, il est temps que je vous montre le collier qu’a reçu Julie pour son mariage.

Julie souhaitait un collier d’un seul fil, près du cou, dans les tons blancs mais avec un centre marqué d’où partiraient de nouveau fils. Pour le centre, elle imaginait des accessoires en tissus. 
Habituée aux magasins de perles, j’ai arpenté les grossistes en tissus et les merceries. Il n’y a pas à dire, la couture n’est pas mon élément. Enfin, au bout de plusieurs jours de recherche, des petites fleurs rappelant la soie m’ont permis d’imaginer le centre et la suite est elle venue naturellement. 
J’ai ajouté des nacres, des perles facettes et toupies avec ou sans reflet. Au centre, les 3 fleurs de tissus sont cousues entre elles et attachées à une arabesque métallique (cachée). Le tombant est agrémenté de 4 gouttes swaroski.

Mon strass de mariée

Le mariage c’est un journée mémorable, qui reste dans nos souvenirs plusieurs années après. Souvent elle est magique, on peut se sentir sur un petit nuage. 
Avec plusieurs années de décalage, je vous présente mon strass de mariée, la simplicité même. Ma robe de mariée était conçue de différents tissus (sisal/soie/tulle/dentelle), asymétrique et porteuse de détails (papillons/broderie/bustier avec ruban, bretelle sur un côté). Ma créatrice devait me fournir un collier assorti mais une fois réceptionné, il n’était pas du tout à mon goût. Alors que je créé régulièrement, dans l’urgence, avec tous les préparatifs à gérer, j’ai assemblé un fil de pêche, un sequin en cristal et un cabochon, pour seulement poser une goutte blanche au creux de mon cou.
Aujourd’hui ce strass remporte un fort succès et en étonne plus d’un. Je le mets souvent, il n’a pas été que le bijou d’une seule journée.

Parure pour aller à un mariage (2) et troc avec Bouton de Bergamote

Bouton de Bergamote était de mariage en août,  celui de son frère. Après avoir cherché par toute la France (oui oui ) une robe dans les tons parmes et une fois ses chaussures argentées trouvées, nous avons réfléchi ensemble (et en vitesse) à une parure de bijoux.

La robe était très drapée au niveau de la poitrine. Les yeux ne pouvant pas regarder tous les détails d’une tenue, nous sommes parties sur quelque chose de discret. J’ai proposé des perles colorées en harmonie avec certaines tonalités de sa robe (il y avait du choix) puis une touche de métal argenté à travers des boules et sequins filigranés.

J’avais envisagé un fil en petite chaîne métallique mais on s’est rendue compte que celle choisie n’était pas assez raffinée pour un mariage. Le fil câblé est donc revenu au centre de la parure. Pas de mimétisme sur le positionnement des diverses perles, chaque bijoux a sa singularité.


A la question que m’a posé Bouton de Bergamote « Et toi qu’est ce qui te dirait », je n’avais aucune idée mais je suis très contente de vous montrer le nouveau bien que j’ai acquis : une petite trousse faite par sa machine à coudre et brodée à la main. 
Je l’adore tout en m’interrogeant sur son utilisation. Je n’ai pas envie de l’abîmer en y mettant du maquillage qui pourrait couler, je ne l’imagine pas non plus bloquée dans mon sac à main alors en ce moment, je l’utilise pour mettre les bijoux en attente d’envoi et puis je la regarde car elle me fait penser à plein de moments qu’on a partagés cette année.

Parure pour aller à un mariage (2)

Le mariage c’est le moment où les invitées souhaitent se faire belles. En tout premier lieu vient le choix de la tenue, des chaussures, puis arrive la question suivante : Quels bijoux vais-je mettre? Si l’argent, l’or et les pierres précieuses sont de sortie, on cherche des bijoux surtout assortis à son style et à sa robe.


Cette fois l’envie venait d’une amie habitant le Canada. Autant dire que le colis a voyagé. 

Par échange webcam nous avons fait le lien entre la couleur de sa robe et celles possibles des perles (merci à mes nuanciers de peinture gardés depuis notre emménagement). Au cas ou, j’ai présenté un camaïeu de violet et parme dans chaque bijoux pour m’accorder sur sa tenue. La forme du collier était choisie mais pour tout le reste, j’avais carte blanche. 

Le collier est en fil cablé noir ainsi que les boucles. Le bracelet est fait avec des tiges en métal. Les trois types de perles se répondent dans chaque bijoux même si les boucles finissent par un goutte swaroski et qu’il n’y a pas de toupies mais plus du rond dans le bracelet.

Parure pour aller à un mariage (1)

Le mariage c’est le moment où les invitées souhaitent se faire belles. En tout premier lieu vient le choix de la tenue, des chaussures, puis arrive la question suivante : Quels bijoux vais-je mettre? Si l’argent, l’or et les pierres précieuses sont de sortie, on cherche des bijoux surtout assortis à son style et à sa robe.

Du coup, cela fait plein de parures personnalisées pour moi.

Voici donc ce que j’ai créé pour la soeur d’une de mes collègues. Elle souhaitait un collier résistant, mi long, avec des perles de différentes tailles et des boucles d’oreilles légères et pendantes. On s’est mise d’accord pour opter sur du fil cablé.  Le collier se compose de perles swaroskis, des petites coupelles cuivrées et perles bleues qui accrochent la lumière. Je trouvais que ça permettait un côté chic et lumineux.